Cet article date de plus d'un an.

États-Unis : les pharmacies obligées de se barricader après une recrudescence des vols

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
États-Unis : les pharmacies obligées de se barricader après une recrudescence des vols
Article rédigé par France 2 - C.Guttin, T.Donzel, Z.Boughzou, S.Nedjar
France Télévisions
France 2
Pour faire face à une augmentation du nombre de vols dans leurs officines, des pharmacies américaines ont dû mettre en place leurs produits sous alarme dans des compartiments fermés à clé.

C’est une scène devenue courante aux États-Unis. Des voleurs entrent normalement dans une pharmacie, passent derrière le comptoir et dévalisent la réserve en une minute chrono. Les médicaments, et surtout les opioïdes, sont la cible privilégiée des malfaiteurs. "Je leur ai donné tout ce qu’ils voulaient, je ne savais pas jusqu’où ils allaient aller et je ne voulais pas prendre de risque pour ma vie", témoigne Ahmed Nasser, pharmacien à Dearborn dans le Michigan et victime d’un de ces vols.  

Un dispositif pour faire baisser jusqu’à 70 % des vols 

  

Pour réagir, les pharmacies ont décidé de mettre tous leurs produits sous alarme. Outre-Atlantique, les officines ne vendent pas seulement des médicaments, mais aussi des produits d’hygiène et de soin. Tout est désormais sous clé et pour y avoir accès, il faut appeler un employé avec un bouton. Pour les médicaments les plus sensibles, l’enseigne a même mis en place des coffres avec un délai minimum d’ouverture pour laisser le temps aux employés de prévenir la police en cas d’attaque. Le dispositif aurait permis de faire baisser les vols de 70 % dans certains magasins. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.