États-Unis : la fin de l'IVG, un danger pour les femmes américaines

Publié Mis à jour
Etats-Unis : la fin de l'IVG, un danger pour les femmes américaines
FRANCE 3
Article rédigé par
C. Guttin - France 3
France Télévisions

La décision de la Cour suprême de permettre aux États de décider ou non du droit d'avorter sur leur sol risque de pousser les femmes enceintes à recourir à des moyens illégaux et dangereux.

Après l’abolition du droit à l’interruption volontaire de grossesse dans certains États par la Cour suprême, ce sont des millions de femmes qui sont concernés. Pour les femmes de ces États, quelle sera la solution ? "La seule solution pour ces femmes va être tout simplement de changer d'État. Cela veut dire qu'elles vont devoir se rendre à Los Angeles, à New York ou encore à Chicago dans l'Illinois. Ces États progressistes sont pour la plupart situés sur les côtes du pays, ce qui veut dire que pour beaucoup de femmes, il va falloir parfois rouler pendant 10 à 15 heures. Ou tout simplement prendre un billet d'avion", explique la journaliste Camille Guttin, en direct de Washington. Le Canada a proposé son aide. 

Un risque accru de recourir à des moyens dangereux 

"Tout cela va précariser un petit peu plus les femmes qui n'ont pas les moyens de payer l'essence ou de s’offrir un billet d'avion. Elles risquent, pour pouvoir avorter près de chez elle dans leur État, de se tourner vers des moyens illégaux et dangereux. Cela va donc les mettre un petit peu plus en danger. Pour faire un petit comparatif, sachez que l'avortement aux États-Unis coûte très cher, entre 500 et 1 500 dollars. Cela va devenir encore plus compliqué", conclut-elle.

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.