Cet article date de plus de quatre ans.

Etats-Unis : Donald Trump déclare l'état de catastrophe naturelle en Californie, ravagée par de violents incendies

Sept personnes sont mortes dans des incendies dans le nord de la Californie, selon les autorités locales. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un habitant tente de sauver sa maison des flammes à Clearlake Oaks, en Californie (Etats-Unis), le 4 août 2018.  (NOAH BERGER / AFP)

Le président américain, Donald Trump, a déclaré l'état de catastrophe naturelle en Californie (Etats-Unis), en proie à de très violents incendies, a annoncé la Maison Blanche dimanche 5 août. Le dirigeant a en parallèle ordonné le déblocage d'une aide fédérale pour combattre ces feux qui ravagent l'Etat du sud des Etats-Unis. 

Donald Trump a ordonné "une aide fédérale pour suppléer les efforts de l'Etat, des instances tribales et locales, dans les zones touchées par les incendies et les vents forts qui ont débuté le 23 juillet 2018, et qui se poursuivent", précise le communiqué de la Maison Blanche.

Des feux meurtriers

Le vaste incendie "Carr fire", l'un des plus destructeurs dans l'histoire de la Californie, a fait samedi un septième mort dans le nord de cet Etat. 

Deux autres incendies, qui font rage dans les comtés de Mendocino, de Lake et de Colusa, à 145 km au nord de San Francisco, ont progressé fortement au cours des dernières heures. Ils avaient parcouru 81 500 hectares samedi matin, et les pompiers ne les maîtrisaient qu'à 34%.

Les feux de Mendocino couvrent l'équivalent de plus des deux tiers de la superficie de Los Angeles. Ils ont entraîné l'évacuation de plus de 20 000 habitants et détruit plus de 100 bâtiments. De nouvelles évacuations ont été ordonnées samedi après-midi. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.