États-Unis : dans l'Alabama, les embryons congelés pour des FIV considérés comme des enfants

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
États-Unis : dans l'Alabama, les embryons congelés pour des FIV considérés comme des enfants
États-Unis : dans l'Alabama, les embryons congelés pour des FIV considérés comme des enfants États-Unis : dans l'Alabama, les embryons congelés pour des FIV considérés comme des enfants (France 2)
Article rédigé par France 2 - F. Genauzeau, A. Filippi
France Télévisions
France 2
Aux États-Unis, la Cour suprême de l'Alabama a décidé que les embryons congelés au cours d'une fécondation in vitro (FIV) doivent être considérés comme des enfants. Cette annonce divise.

Des centaines de milliers d'Américains ont recours chaque année à une FIV. La Cour suprême de l'Alabama, l'une des plus conservatrices du pays, vient de décider que les embryons congelés au cours de ce procédé médical doivent être considérés comme des enfants. Ceci ouvre la voie à des poursuites judiciaires pour meurtre en cas de destruction.

Kamala Harris dénonce une situation absurde

Au cours d'une FIV, il est habituel que des embryons ne survivent pas. Les cliniques spécialisées ont mis leur activité en suspens. Joe Biden a condamné la décision de l'Alabama (États-Unis), comme sa vice-présidente, qui juge la situation absurde. "D'un côté, ils interdisent l'avortement et de l'autre, ils empêchent les gens de fonder une famille", souligne Kamala Harris. La décision a créé un malaise au sein du camp républicain, où les anti-avortement sont nombreux. Pour Donald Trump, il faut faire des enfants, pour une Amérique forte.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.