En images Températures glaciales, blizzard, routes coupées : les dégâts impressionnants de la "bombe cyclonique" qui paralyse les Etats-Unis

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Des voitures circulent sur une autoroute de Louisville, dans le Kentucky (Etats-Unis), le 23 décembre 2022. (LEANDRO LOZADA / AFP)
La tempête hivernale a déjà fait au moins 47 morts aux Etats-Unis. Le froid a perturbé le week-end de Noël dans le pays, provoquant l'annulation de milliers de vols. Plusieurs gouverneurs ont déclaré l'état d'urgence.

Une "bombe cyclonique". Voici comment est décrit le phénomène qui bouleverse l'Amérique du Nord ces derniers jours, plus particulièrement les Etats-Unis. Cette tempête hivernale qualifiée d'"historique" a déjà provoqué la mort d'au moins 47 personnes dans neuf Etats du pays, selon le dernier bilan des autorités américaines établi lundi 26 décembre. La température ressentie est parfois descendue sous la barre des -40°C, et quelque 160 000 foyers étaient toujours privés d'électricité dimanche à 18 heures (heure française). Franceinfo revient sur cette impressionnante tempête en images.

Des chutes de neige massives

La neige s'est invitée aux festivités de fin d'année en commençant par l'Etat de Washington, dans le nord-ouest du pays, avant de tomber en masse dans plusieurs autres Etats. La tempête Elliot a ensuite frappé une vaste zone s'étirant du Texas jusqu'au Québec, et des millions d'Américains se sont rapidement retrouvés face à un épais manteau blanc. Plus d'un mètre de neige est tombé en l'espace de quelques heures, notamment dans le nord de l'Etat de New York, forçant les résidents de la zone à rester confinés chez eux.

Environ 160 000 foyers américains étaient toujours privés de courant dimanche en fin d'après-midi (contre 500 000 samedi soir et jusqu'à 1,5 million vendredi), selon le site Poweroutage.us, notamment dans le Maine, où les températures étaient largement négatives.

Un blizzard féroce dans le nord-est du pays

Les météorologues américains avaient prévu des conditions extrêmes à venir sur la frange nord-est des Etats-Unis. Cela s'est confirmé : une combinaison de vent glacial et de températures polaires a provoqué une vague de "froid mortel". Après avoir déclaré l'état d'urgence vendredi, la gouverneure de l'Etat de New York, Kathy Hochul, a déployé la Garde nationale dans le comté d'Erie ainsi qu'à Buffalo. 

Sur Twitter, le météorologue et chasseur de tempêtes Reed Timmer a partagé des images impressionnantes du centre-ville de Buffalo, montrant des véhicules de police piégés dans la neige. Les vents violents ont aussi eu raison de certains poteaux électriques de la ville, plongeant de nombreux quartiers dans le noir. Pour donner une idée de l'ampleur du phénomène, le service de météorologie de Buffalo a publié des photos des congères observées dans les rues, à côté de l'un de leurs employés qui mesure 1,80 m environ.

D'autres scènes étonnantes ont pu être immortalisées, toujours dans la ville de Buffalo, comme cette maison au bord du lac Erié, prise par la glace et recouverte de stalactites longues de plus d'un mètre. Dimanche matin, des alertes au blizzard étaient toujours en cours dans une dizaine de comtés de l'Etat de New York. 

Une température de -47°C ressentie par endroits

Le Service météorologique national américain (NWS) a prévenu que le froid présentait un risque mortel et exhorté les Américains des régions touchées à rester à l'intérieur. A cause du vent, la température ressentie est descendue vendredi et samedi à -41°C dans le Dakota du Sud et jusqu'à -47°C dans l'Etat du Wisconsin a signalé l'agence sur son site (contenu en anglais)

Les écarts de températures entre l'eau et l'air ont généré des nappes de brouillard intenses à travers le pays, comme autour du lac de Bigfork, dans le Montana. Mais le froid a surtout provoqué des pluies verglaçantes qui ont rendu des milliers de kilomètres de routes impraticables, alors que près de 102 millions d'Américains étaient attendus sur les routes entre le 23 décembre et le 2 janvier pour les fêtes de fin d'année, selon une estimation de l'Association automobile américaine. Certains, comme cet automobiliste de l'Etat de Virginie, n'ont pas hésité à sortir un marteau pour dégivrer leur véhicule.

Le froid a aussi provoqué un curieux phénomène en Floride : des chutes d'iguanes inconscients. Habituellement juchés sur des branches d'arbre, ces reptiles tombent dans une sorte de léthargie si les températures sont trop basses, et finissent ainsi sur le sol, provoquant parfois des coupures de courant s'ils tombent sur des câbles électriques. Heureusement pour ces animaux, ce coma n'est que temporaire, et prend normalement fin lorsque le mercure remonte.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.