VIDEO. Disparues de Cleveland : "Si j'avais su ce que faisait mon frère, je l'aurais dénoncé"

Les frères d'Ariel Castro, Pedro et Onil Castro, arrêtés par la police avant d'être relâchés, s'expriment sur CNN sur les crimes de leur frère, qui a retenu pendant dix ans trois jeunes femmes.

Onil, Pedro et Ariel Castro après leur arrestation, le 9 mai 2013 à Cleveland, dans l\'Ohio (Etats-Unis).
Onil, Pedro et Ariel Castro après leur arrestation, le 9 mai 2013 à Cleveland, dans l'Ohio (Etats-Unis). (MATT SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

D'abord mis en cause aux côtés de leur frère avant d'être relâchés par les enquêteurs, Pedro et Onil Castro, les frères du kidnappeur en série de Cleveland (Etats-unis), s'expriment pour la première fois dans une interview à CNN. La chaîne américaine en diffuse un extrait dimanche 12 mai.

Les deux frères affirment ne rien avoir su des agissements supposés de leur frère, Ariel Castro, soupçonné d'avoir enlevé trois jeunes femmes et de les avoir séquestré pendant dix ans avant leur évasion lundi 6 mai, leur infligeant de multiples sévices. Leur tortionnaire a été inculpé mercredi de viols et de séquestration.

"Jamais je ne pourrais songer à faire une chose pareille", a expliqué Pedro Castro (à droite sur la vidéo. "Si j'avais su que mon frère faisait ça, j'aurais appelé la police dans la minute. [...] Si j'avais su, je l'aurais dénoncé, frère ou pas frère."

Les jeunes femmes demandent le respect de leur intimité

Amanda Berry, 27 ans, qui a eu une fille en captivité, Gina DeJesus, 23 ans, et Michelle Knight, 32 ans, ont diffusé dimanche un communiqué commun dans lequel elles déclaraient combien elles étaient "heureuses" d'avoir retrouvé leurs proches et expliquaient ne pas vouloir s'exprimer dans la presse pour l'instant. Elles ont demandé le respect de leur vie privée.