Turquie : un attentat contre un bus transportant des militaires fait au moins 13 morts

L'explosion s'est produite à Kayseri et intervient une semaine après l'attentat qui a fait  morts à Istanbul.

Un bus transportant des militaires a été la cible d\'un attentat à Kayseri, dans le centre de la Turquie, le 17 décembre 2016.
Un bus transportant des militaires a été la cible d'un attentat à Kayseri, dans le centre de la Turquie, le 17 décembre 2016. (IHLAS NEWS AGENCY / AFP)

Au moins 13 soldats turcs ont été tués et 55 blessés dans un attentat qui a visé un bus, samedi 17 décembre, à Kayseri, dans le centre de la Turquie. Les soldats (des non-gradés et des sous-officiers) avaient obtenu la permission de quitter des bâtiments de commandement militaire pour la journée, explique l'armée dans un communiqué. Tous les éléments indiquent que le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) est responsable, selon le vice-Premier ministre turc.

Les blessés ont été immédiatement pris en charge à l'hôpital, mais il pourrait y avoir des blessés civils, selon l'armée. L'explosion s'est produite près du campus de l'université de Kayseri, quand le car est passé à proximité d'un véhicule qui contenait sans doute des explosifs, rapporte l'agence de presse turque Dogan.

Une ville habituellement épargnée

Des images télévisées montrent le bus réduit en une épave fumante par l'impact de l'explosion. Kayseri, l'une des principales villes du centre du pays, est un centre industriel habituellement épargné par les attentats.

L'explosion survient une semaine après l'attentat qui a fait 44 morts dans le cœur d'Istanbul, revendiqué par un groupe armé kurde. La Turquie a connu de nombreux attentats meurtriers au cours de l'année, imputés à l'Etat islamique et à divers groupes armés kurdes.