Turquie : le président Erdogan s'est mué en sultan

Le président Erdogan a été réélu pour cinq ans à la tête de la Turquie avec un mandat renforcé.

Voir la vidéo
France 2

Le président turc Erdogan s'est fait peur, mais il a bel et bien gagné son pari. Lundi 25 juin, le système hyperprésidentiel entre en vigueur en Turquie. Avec la nouvelle Constitution, il va pouvoir gouverner seul sans Premier ministre, il va pouvoir gouverner par décret sans véritable contrepoids, sans organe de contrôle, explique en direct d'Istanbul l'envoyée spéciale de France 2, Stéphanie Perez.

L'UE préoccupée

La concentration de tous les pouvoirs entre les mains d'une seule personne, cela inquiète l'opposition, ainsi qu'une partie de la communauté internationale, notamment l'Union européenne.

La Turquie, majoritairement conservatrice et religieuse, a choisi et Recep Tayyip Erdogan est bien devenu, comme il le souhaitait, le sultan de la Turquie moderne, conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une affiche du président turc, Recep Tayyip Erdogan, candidat à sa réélection, dans les rues d\'Istabul le 21 juin 2018.
Une affiche du président turc, Recep Tayyip Erdogan, candidat à sa réélection, dans les rues d'Istabul le 21 juin 2018. (NATHANAËL CHARBONNIER / RADIO FRANCE)