Attentat d'Istanbul : le bilan relevé à 43 morts, dont 19 étrangers

Treize personnes, dont quatre étrangers, ont été placées en détention dans le cadre de l'enquête sur l'attentat de l'aéroport Atatürk d'Istanbul.

L\'intérieur de l\'aéroport international d\'Istanbul (Turquie), au lendemain du triple attentat-suicide, le 29 juin 2016. 
L'intérieur de l'aéroport international d'Istanbul (Turquie), au lendemain du triple attentat-suicide, le 29 juin 2016.  (HE CANLING / NURPHOTO / AFP)

Le bilan du triple attentat-suicide qui a frappé mardi l'aéroport Atatürk d'Istanbul s'est alourdi, jeudi 30 juin, à 43 morts, a annoncé le ministre turc de l'Intérieur Efkan Ala. "Sur les 43 personnes qui ont perdu la vie dans cette attaque, 19 sont des ressortissants étrangers, a précisé le ministre lors d'un discours au Parlement. Ce décompte ne comprend pas les kamikazes dont on connaît l'identité et la nationalité de l'un d'eux."

Efkan Ala a ajouté que 13 personnes, dont quatre étrangers, avaient été placées en détention dans le cadre de l'enquête sur l'attentat.

L'Etat islamique pointé du doigt

Auparavant, un responsable turc avait indiqué que les trois kamikazes qui se sont fait exploser à l'aéroport international étaient russe, ouzbek et kirghiz.

L'attaque n'a pas été revendiquée, mais les autorités turques ont pointé du doigt le groupe Etat islamique, déjà accusé d'avoir commis plusieurs attaques meurtrières sur le sol turc depuis l'an dernier.