Terrorisme : quelles étaient les cibles du groupuscule d'ultra-droite ?

Un groupuscule d'ultra-droite se préparait à commettre des attaques et a été interpellé ce week-end du 23 et 24 juin. Nathalie Perez vous en dit plus sur les cibles visées.

France 3

Après trois mois de filatures, les enquêteurs avaient acquis la conviction que les membres de ce groupuscule d'ultra-droite voulaient bien s'attaquer à des membres de la communauté musulmane. "Selon nos informations, les cibles n'étaient pas toutes définies, mais ils avaient l'intention d'attaquer physiquement des musulmans pris au hasard dans la rue pour copier le mode opératoire des terroristes islamistes", explique Nathalie Perez devant le siège de la DGSI à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

Des mosquées visées

Par ailleurs, les enquêteurs ont retrouvé en région parisienne un laboratoire clandestin dans lequel ils ont saisi des grenades artisanales et suffisamment de matériel pour fabriquer une bombe. "Les écoutes et les filatures leur ont permis de supposer qu'ils avaient l'intention de s'attaquer à des mosquées. Un doute suffisamment probant qui a précipité leur interpellation ce week-end ", conclut la journaliste depuis la Direction générale de la Sécurité intérieure.

Le JT
Les autres sujets du JT
Devant le siège de la Direction générale de la sécurité extérieure, à Paris, le 4 juin 2015.
Devant le siège de la Direction générale de la sécurité extérieure, à Paris, le 4 juin 2015. (MARTIN BUREAU / AFP)