Burkina Faso : le putsch contre le président Kaboré complique les affaires de la France

Publié
Burkina Faso : le putsch contre le président Kaboré complique les affaires de la France
France 2
Article rédigé par
R. Moquillon, C. Apiou - France 2
France Télévisions

Au Burkina Faso, le président a été renversé, lundi 24 janvier, par des militaires. Les putschistes ont annoncé la dissolution du gouvernement.

Les programmes ont été interrompus sur la télévision du Burkina Faso. Les putschistes ont annoncé la destitution du président Kaboré, lundi 24 janvier. Ce coup d’État militaire fragilise un peu plus la position de la France dans la région. La présence de l’armée française est vécue par une partie de la population comme une ingérence. D’autant que les violences des djihadistes ne faiblissent pas.

2 000 soldats français au Sahel

Un sentiment anti-français exacerbé en novembre dernier, alors que des manifestants avaient bloqué un convoi militaire français, provoquant la mort de plusieurs manifestants. Avec encore plus de 2 000 soldats au Sahel, la France perd un allié important dans la lutte contre le terrorisme dans la région. "Ce n’est pas une très bonne nouvelle parce que cela affaiblit un petit peu les choses. On va voir les dispositions que prend ce nouvel homme fort", confie un analyste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.