Cet article date de plus de six ans.

Syrie : un père franciscain et une vingtaine de fidèles enlevés par un groupe proche d'Al-Qaïda

Ils ont été capturés dans la nuit de dimanche à lundi au nord-ouest de la Syrie, près de la frontière turque par le front Al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda. Aucun contact n'est possible avec eux.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Les combats sont réguliers entre les rebelles et l'armée syrienne dans la zone de l'enlèvement   © Reuters)

Le père Hanna Jallouf, 62 ans,  et vingtaine de ses fidèles ont été capturés dans la nuit de dimanche à lundi dans le village de Qounya, au nord-ouest de la Syrie près de la frontière turque. Leurs ravisseurs ce sont des hommes du Front Al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda qui combattent régulièrement contre le régime syrien dans le secteur où a eu lieu l'enlèvement. 

"Nous ne sommes pas en mesure de dire où se trouvent le père Hanna et ses paroissiens, et, à l'heure actuelle, nous n'avons aucune possibilité de contact avec lui ou ses ravisseurs" précise, sur son site internet,  la Custodie qui couvre notamment Israël, la Palestine et la Syrie. Selon les sources locales qui ont informé l'ordre, les hommes qui ont capturé le père et les villageois les ont accusés de collaboration avec le régime du président syrien Bachar al-Assad a rapporté le custode.  Mais les versions divergent suivant les interlocuteurs. Selon un militant de l'opposition syrienne, Al-Nosra voulait mettre la main sur un batiment du couvent dans lequel vivent des religieuses. 

Qounya est un village chrétien dans lequel vivaient 1500 personnes avant la guerre, selon le custode. Le père Hanna, un Syrien de 62 ans est le responsable du couvent local et de la paroisse où il est installé depuis 12 ans. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.