Cet article date de plus de neuf ans.

Six hommes arrêtés dans une nouvelle affaire de viol collectif en Inde

L'Inde n'en a peut-être pas fini avec les manifestations. Dans le Pendjab, au nord du pays, six hommes sont suspectés du viol collectif d'une femme dans la nuit de vendredi à samedi. Ils ont été arrêtés dimanche. Révoltés par la mort d'une jeune femme qui avait été violée, elle aussi, dans un bus par plusieurs hommes, il y a moins d'un mois à New Delhi, les Indiens étaient massivement descendus dans la rue.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

Dans la nuit de vendredi à samedi, une indienne de 29 ans a subi un viol collectif alors qu'elle voyagait en bus. Six suspects ont d'ores et déjà été arrêtés.

Elle se rendait dans sa belle-famille, lorsque la jeune femme a été enlevée par sept hommes dans l'Etat du Pendjab. Ils l'ont alors conduite en motocyclette dans une maison près d'Amritsar.

La police précise qu' "après avoir été enlevée, la dame a été violée brutalement par les sept suspects, tout au long de la nuit" . Les autorités recherchent toujours un septième homme. 

Partap Singh Bajwa, responsable politique du Pendjab, estime que les autorités sont responsables : "C'est à cause du laxisme de la police qui ne prend jamais la peine de s'assurer de la sécurité des bus qui circulent la nuit sur les routes nationales."

Après le viol, la victime a ensuite été laissée au bord de la route, non loin du village de sa belle-famille. Là, elle a pu témoigner de l'agression à ses belles-soeurs.

Impression de déjà vu

Cette méthode rappelle l'affaire de New Delhi : une étudiante kinésithérapeute de 23 ans avait été jetée sur le trottoir, après avoir été violée et tabassée par six hommes dans un bus de la capitale. Transportée dans un hôpital de Singapour, elle succombait à ses blessures peu de temps après. Ce fait divers avait soulevé une vague de protestation dans la ville. Les suspects risquent désormais la peine de mort.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.