Espace : un missile tiré par la Russie a provoqué des débris, menaçant les astronautes dans l'ISS

Publié Mis à jour
Espace : un missile tiré par la Russie a provoqué des débris, menaçant les astronautes dans l'ISS
France 3
Article rédigé par
B. Aparis, P. Verdeau, N. Teillard C. Dalmar, O. Edmond, O. Pergament - France 3
France Télévisions

La Russie a tiré lundi 15 novembre un missile pour détruire un ancien satellite, provoquant un épais nuage de débris. Les astronautes de la Station spatiale internationale (ISS) ont dû se réfugier en urgence dans leurs vaisseaux d'évacuation. 

"Nous venons d'être informés qu'un satellite a été détruit. Vous devez rejoindre les zones refuges." Ce message a été émis lundi 15 novembre par la base de Houston (États-Unis). Les astronautes américains, russes et l'Allemand qui a remplacé Thomas Pesquet dans la Station spatiale internationale (ISS) ont ainsi dû se réfugier dans des capsules, prêtes à les ramener d'urgence sur Terre. 

Des débris surveillés 

Les Russes ont tiré depuis la Terre un missile vers un de leurs anciens satellites, à 500 km d'altitude. Ce dernier a été pulvérisé. L'explosion a produit 1 500 débris, qui ont filé sur la même orbite que l'ISS, certains passant même à moins d'un kilomètre. Les Américains n'ont pas caché leur colère. Côté Français, même inquiétude. "C'est dangereux, parce que ce tir a provoqué la dissémination de débris spatiaux qui mettront des années à disparaître", a déclaré Florence Parly, ministre des Armées. De leur côté, les Russes ont minimisé l'incident. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.