A l'heure du T, Sotchi ou Sochi ?

Au jour J de l’ouverture des JO, un cruel dilemme se pose à l’ensemble de la communauté journalistico-communicante. Sochi ou SoTchi ?

Sotchi (Russie) L\'ours mascotte des jeux olympiques d\'hiver de 2014
Sotchi (Russie) L'ours mascotte des jeux olympiques d'hiver de 2014 (AFP PHOTO/POOL/Pascal Le Segretain)
Pour la prononciation, pas de problème, c’est Sotchi. Mais pour, l’écriture que faire ?
 
Le logo officiel des Jeux ? Sans T. Oui, mais à la base, les Russes écrivent en cyrillique. Donc, on ne peut leur accorder d'expertise en écriture latine.



Serait-ce «so chic» d’écrire Sochi ou la simple retranscription anglosaxonne du nom. En effet, en anglais Sochi se prononce bien Sotchi.
 
Ensuite, plus loin du purisme linguistique, commencent à poindre des choix plus bassement mercantiles. La force d’un papier internet est son référencement. Pour être bien référencé, il faut avoir des mots clefs et là, un simple coup d’œil sur Google (pour ne pas le citer) permet de voir que Sotchi donne 6.630.000 résultats quand Sochi en donne 46.900.000 !

Pour avoir une chance d’être «là où il faut», mieux vaut donc abolir le T. Ou opter, comme le papier que vous êtes en train de lire, pour les deux orthographes en même temps, référencement garanti!

En même temps, si on réalise que ce moteur de recherche est sollicité partout dans le monde, que l’anglais y est la langue dominante et que l’orthographe anglaise est Sochi, les 46 millions de résultats s’expliquent plus aisément. Mais si on a quelque chose à vendre, peut être est-il plus malin d’être du côté le plus consulté. Parce que, pour une fois, le T n’est pas anglais… 

Vous l’aurez compris, c’est Sochi pour les Anglophones, Sotchi pour les Francophones. Maintenant, doit-on rappeler que le français est la langue officielle des jeux olympiques ?