Incendie de Londres : le court-circuit d'un réfrigérateur à l'origine du départ de feu

L’incendie qui a ravagé une tour HLM de Londres (Royaume-Uni) a fait au moins 17 morts. Les enquêteurs ont déterminé que le départ de feu provient du court-circuit d'un réfrigérateur. En direct de Londres, Charlotte Gillard fait le point. 

FRANCE 3

"Les autorités en sont certaines", rapporte Charlotte Gilard, en direct de Londres (Royaume-Uni) : "le départ de feu provient du quatrième étage. Un court-circuit de réfrigérateur en serait à l'origine, mais ce qui interpelle les enquêteurs, c'est la rapidité avec laquelle cet incendie s'est propagé dans cet immeuble pourtant rénové en 2016".

Une odeur de plastique brûlé

"Déjà, certains résidents pointent du doigt les matériaux utilisés dans ces travaux", poursuit la journaliste. "Ils ont décrit une forte odeur de plastique brûlé, un matériau très inflammable, qui pourrait avoir accéléré la propagation des flammes dans cet immeuble". C'est en tout cas l'une des pistes explorées par les experts. Mais pour l'heure, la priorité des secours, c'est surtout de retrouver les corps des disparus. "Des maîtres chiens sont actuellement mobilisés, mais c'est un travail qui risque de prendre du temps, car il n'existe pas de liste exacte du nombre de disparus", souligne la journaliste. Pour l'heure, le dernier bilan fait état d'au moins 17 morts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue aérienne de l\'immeuble ravagé par un incendie dans l\'ouest de Londres (Royaume-Uni), le 15 juin 2017.
Vue aérienne de l'immeuble ravagé par un incendie dans l'ouest de Londres (Royaume-Uni), le 15 juin 2017. (PETER NICHOLLS / REUTERS)