Eurozapping : grève des cheminots au Royaume-Uni, grave incendie en Espagne

Publié
Eurozapping : grève des cheminots au Royaume-Uni, grave incendie en Espagne
FRANCEINFO
Article rédigé par
Y.Kahn, P-M. de La Foata - franceinfo
France Télévisions

Les cheminots sont en grève au Royaume-Uni jeudi 23 juin. En Espagne, on constate les dégâts d’un important incendie qui a ravagé près de 30 000 hectares de forêt. 

Jeudi 23 juin, les cheminots entament leur deuxième jour de grève au Royaume-Uni. Près de 40 000 salariés des chemins de fer sont en grève. La veille, les négociations sur les hausses de salaire, pour faire face à une inflation sans précédent, n’ont pas abouti. Le trafic ferroviaire est fortement perturbé avec seulement un train sur cinq ​en circulation. Pour faire face à cette mobilisation historique, le gouvernent veut modifier la loi pour pouvoir recourir à des travailleurs intérimaires qui remplaceraient les grévistes et réduiraient l’impact de ce mouvement social. 

L’Allemagne active son niveau d’alerte sur le gaz

Face à la baisse des livraisons russes, l’Allemagne active son niveau d’alerte sur le gaz. Cette décision fait suite à la baisse de 60%​, depuis la semaine dernière​, des livraisons de gaz via Nord Stream vers l’Allemagne du groupe russe Gazprom. Le niveau d’urgence permet au gouvernement de venir au soutien des acteurs du marché pour s’en sortir face aux prix élevés. Le débat sur l’avenir des trois derniers réacteurs nucléaires du pays est relancé. L’exécutif a jusqu’ici rejeté l’idée de poursuivre leur exploitation. 

Au nord-ouest de l’Espagne, 30 000 hectares de forêt ont été brûlés et des centaines d’animaux sont décédés. Ce feu s’est déclenché la semaine dernière après une vague de chaleur exceptionnelle ​dans le pays. C’était le feu le plus important en Espagne depuis 2004. Ceux qui ont pu fuir l’incendie se retrouvent sans abri, ils ne peuvent pas encore revenir dans la zone dévastée. Il faudra plusieurs décennies avant que la biodiversité n’y soit restaurée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.