Londres : des ambulanciers interviennent à vélo

À Londres, tout est fait pour que les ambulanciers interviennent le plus rapidement possible. Ainsi, pour ne pas perdre de temps dans les embouteillages, certains se déplacent à vélo.

France 2

À Londres (Angleterre), la circulation est dense de jour comme de nuit. Au point que les ambulances ont parfois du mal à se frayer un chemin. En cas d'urgence, ils sont pourtant les premiers mobilisés. Ils se déplacent donc de plus en plus à vélo, parfois en binôme avec des policiers. "J'ai exactement le même équipement qu'un ambulancier, sauf le brancard. J'ai tous les médicaments, les piqûres et les bandages nécessaires. Tant qu'il ne s'agit pas d'une urgence vitale, je peux traiter", explique Callum Shepherd, un de ces secouristes à vélo.

Gain de temps et d'argent

À Londres, sans urgence vitale, une personne peut attendre jusqu'à deux heures une ambulance. En moyenne, la brigade à vélo intervient elle en six minutes. Elle est très rentable pour le service public de santé. Chaque année, les ambulanciers interviennent environ 16 000 fois. La moitié des interventions se règlent sur place.

Le JT
Les autres sujets du JT
Ambulancier à vélo
Ambulancier à vélo (France 2)