Syrie : grande offensive de l'armée

La Syrie poursuit la reconquête de ses territoires perdus. L'armée syrienne a repris depuis quelques semaines 230 villages et localités d'Alep à Idleb, où se joue cette fois la dernière grande bataille.

Voir la vidéo
France 2

Pour Bachar al-Assad c'est l'ultime grande bataille. Appuyée par l'aviation russe, l'armée syrienne progresse rapidement aux portes de la province d'Idleb (Syrie). Elle vient de reprendre 80 localités en l'espace de 24 heures. Dans une guerre où le régime syrien a repris la main, Idleb, c'est le dernier fief rebelle. Situé entre Alep, la grande ville du nord, et Damas, la capitale. Une cité de 150 000 habitants contrôlée par une alliance rebelle et dominée par les groupes islamistes, dont certains sont liés à l'organisation terroriste Al-Qaida.

Les bombardements ont déjà tué une centaine de personnes

Comme toujours dans le conflit syrien, les civils ne sont pas épargnés. Les bombardements ont déjà tué une centaine de personnes, dont une trentaine d'enfants. Soutien des rebelles, la Turquie a menacé de rompre le dialogue amorcé avec la Russie et l'Iran, qui appuient Bachar al-Assad, et averti d'une possible nouvelle crise humanitaire majeure. Une façon aussi de poser les pays européens a protester contre cette nouvelle offensive. 100 000 personnes auraient d'ores et déjà été contraintes de fuir les combats pour s'installer dans des camps de fortune, aux portes de la Turquie.

Le JT
Les autres sujets du JT
(*MERILLON-SIMON/GAMMA / EYEDEA PRESSE)