Les otages français en Syrie sont en vie, annonce Fabius

Le ministre des Affaires étrangères n'a pas voulu en dire beaucoup plus, de crainte de mettre en danger les otages.

Le ministre des Affaires étrangères lors d\'une conférence de presse sur le changement climatique à Paris, le 30 septembre 2013.
Le ministre des Affaires étrangères lors d'une conférence de presse sur le changement climatique à Paris, le 30 septembre 2013. (FRED DUFOUR / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les deux journalistes français retenus en Syrie sont vivants. C'est Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères, qui l'a assuré, au Grand rendez-vous d'Europe1, i-Télé, Le Monde, dimanche 6 octobre.

Voir la vidéo
EUROPE 1

"Je peux vous confirmer qu'ils sont vivants. Nous en avons informé très précisément les familles", a déclaré précisément le ministre. Il n'a pas voulu en dire davantage et s'est justifié : "Dès qu'on laisse filtrer une information, elle peut se retourner contre les otages".

Didier François, grand reporter à Europe 1, et Edouard Elias, photographe indépendant missionnée par cette radio, ont été enlevés il y a quatre mois en Syrie. Des hommes cagoulés les ont enlevés au nord d'Alep, selon leur comité de soutien présidé entre autres par l'ancienne otage en Irak, Florence Aubenas. D'autres journalistes ont également été enlevés mais leur captivité n'a pas été rendue publique. Ce "silence" médiatique, à la demande de la famille, de l'employeur ou des autorités du pays de l'otage vise à faciliter sa libération.