Idlib : la dernière bataille de la Syrie ?

La communauté internationale redoute un bain de sang à Idlib en Syrie. Alors que l'armée de Bachar Al-Assad s'apprête à y liver son ultime bataille, 3 millions de civiles se trouvent encore dans la ville.

Voir la vidéo
France 2

Un matelas, de la nourriture, le strict nécessaire. Ces habitants d'Idlib (Syrie) se réfugient dans des caves creusées sous leur maison, car l'assaut de l'armée syrienne et de ses alliés semble imminent. Plusieurs bombardements russes ont d'ores et déjà frappé la périphérie de la ville, probables prémices d'une opération d'envergure qui pourrait débuter dans les jours à venir. Idlib dans le nord du pays est le dernier bastion des rebelles. Une ville située à seulement 25 km de la frontière turque.

Les mises en garde se multiplient

Ankara (Turquie) renforce son dispositif militaire aux portes de la Syrie et craint un afflux de réfugiés. Selon l'ONU, 800 000 personnes pourraient tenter de fuir les combats et partout dans le monde les mises en garde se multiplient pour éviter un massacre. Donald Trump est déjà monté au créneau sur Twitter. Soutenues par la Turquie, certaines factions rebelles se préparent au combat tout comme un groupe djihadiste proche d'Al-Qaïda, qui contrôle une bonne partie de la province.

Les habitants d\'Idlib craignent l\'offensive de l\'armée syrienne.
Les habitants d'Idlib craignent l'offensive de l'armée syrienne. (OMAR HAJ KADOUR / AFP)