Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Le sud d'Israël toujours sous la menace des roquettes palestiniennes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

Les tirs vers l'Etat hébreu se sont poursuivis pour la troisième journée consécutive vendredi, notamment à Kfar Aza et Ashdod.

GAZA – Les tirs de roquettes palestiniens vers Israël se sont poursuivis pour la troisième journée consécutive, vendredi 16 novembre. Une cinquantaine de roquettes tirées de Gaza sont tombées dans la matinée sur le sud du territoire israélien. A Kfar Aza, des militaires, des civils et des journalistes se sont précipités dans une maison, pourtant déjà dévastée la veille, pour se mettre à l'abri. A Ashdod, une voiture a été détruite. Au même moment, les habitants du quartier priaient dans la synagogue toute proche.

Les hostilité se poursuivent malgré la visite dans la bande de Gaza du Premier ministre égyptien venu étudier la possibilité d'un cessez-le-feu. Le Hamas a accusé l'aviation israélienne d'avoir visé la demeure du chef du Hamas pour le sud du territoire. Mais l'armée israélienne a affirmé n'avoir procédé vendredi matin à aucune opération à Gaza.

Israël a accepté, à la demande du Caire, de suspendre ses opérations pendant les trois heures que devait durer la visite de Hicham Qandil. Ce dernier est venu pour quelques heures dans la bande de Gaza pour afficher le soutien de l'Egypte au Hamas, alors qu'Israël et l'enclave côtière palestinienne dirigée par le mouvement islamiste sont au bord d'une nouvelle guerre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Proche-orient

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.