VIDEO FRANCE 2. "L'Iran, à aucun moment, n'a souhaité fabriquer une bombe atomique, ni hier, ni aujourd'hui" : l'intégralité de l'interview d'Hassan Rohani, le président iranien

Alors qu'Hassan Rohani doit se rendre en visite officielle en France les 16 et 17 novembre, France 2 et Europe 1 se sont entretenus avec le président iranien. Voici l'intégralité de l'entretien diffusé, ce soir, lors du journal de 20 heures.

Voir la vidéo
FRANCE 2 et EUROPE 1

Il est au cœur de toutes les négociations au Proche-Orient et reste également un homme-clé pour le règlement de la crise en Syrie. Hassan Rohani, le président iranien, est attendu à Paris le 16 et 17 novembre. Il a reçu David Pujadas (France 2)  et Jean-Pierre Elkabbach (Europe 1) au palais présidentiel de Téhéran, mardi 10 novembre, pour un long entretien.

Le dirigeant iranien a annoncé notamment que Téhéran comptait probablement acheter des Airbus. "De grandes compagnies, notamment Airbus, sont présentes en Iran. Nous achèterons, c'est vrai, à ces grandes compagnies, et notamment Airbus", a-t-il déclaré. 

"L'Etat syrien doit être un Etat fort"

Interrogé sur la légitimité de Bachar Al-Assad en Syrie, le président iranien, qualifié de réformateur, renouvelle son soutien au président syrien. Il estime qu'on ne peut lutter contre le terrorisme en Syrie qu'avec un "Etat légitime à Damas. Quel pays a réussi à combattre le terrorisme sans Etat fort ? L'Etat syrien doit être un Etat fort pour pouvoir lutter contre le terrorisme", dit-il en retournant la question aux journalistes. "On n'a pas le droit de décider à la place du peuple syrien", ajoute-t-il.

""L'Iran, à aucun moment, n'a souhaité fabriquer une bombe atomique, ni hier, ni aujourd'hui", a également lancé le dirigeant iranien. 

 

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran du Le président iranien Hassan Rohani, à Téhéran, le 10 novembre 2015.
Capture d'écran du Le président iranien Hassan Rohani, à Téhéran, le 10 novembre 2015. (FRANCE 2 ET EUROPE 1)