Vidéo Israël-Palestine: une réconciliation est-elle possible?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 6 min
Est-ce qu’un peuple peut pardonner? La paix est-elle possible? Brut a posé la question à Laurence Hansen-Løve. La professeure de philosophie partage son point de vue sur une potentielle paix future entre Israël et la Palestine.
VIDEO. Israël-Palestine: une réconciliation est-elle possible? Est-ce qu’un peuple peut pardonner? La paix est-elle possible? Brut a posé la question à Laurence Hansen-Løve. La professeure de philosophie partage son point de vue sur une potentielle paix future entre Israël et la Palestine. (Brut.)
Article rédigé par Brut.
France Télévisions
Est-ce qu’un peuple peut pardonner? La paix est-elle possible? Brut a posé la question à Laurence Hansen-Løve. La professeure de philosophie partage son point de vue sur une potentielle paix future entre Israël et la Palestine.

La réponse aux conflits les plus envenimés possibles, ça ne peut pas être la violence. C’est le droit”, comme cela a été le cas avec “le tribunal de Nuremberg” en Allemagne post-nazisme, qui a permis d’appliquer le droit international, rappelle Laurence Hansen-Løve, professeure de philosophie. Pour elle, “le rôle des philosophes devrait être de toujours prôner la non-violence. Car, ce que nous disent les philosophes, c'est que la violence attire la violence. Ce sont des engrenages sans fin”. 

A propos du pardon, Laurence Hansen-Løve déclare qu'“un peuple ne pardonne pas. Le pardon est un acte moral, donc individuel. C’est un sujet qui va pardonner.” Elle prend l’exemple de l’Allemagne : “Il y a eu un chancelier qui s’est agenouillé devant le mémorial du ghetto de Varsovie et qui a demandé pardon au nom du peuple allemand.” Selon elle, “l’équivalent peut se produire demain (à la fois en Israël et en Palestine). Ça s'est déjà produit ailleurs, donc c'est possible.

Mais si l’Histoire a montré que la réconciliation était possible, elle a cependant toujours pris du temps. “Dans le cas de l'Allemagne, ça a été long. Dans le cas de l'Afrique du Sud, ça a été long. Dans le cas du Rwanda, ce n'est pas complètement tout à fait terminé puisque maintenant, il y a des milices rwandaises qui sèment la désolation en République démocratique du Congo”, explique Laurence Hansen-Løve. Et “il s’en est passé des choses avant la réconciliation, des massacres, entre autres”, rappelle la philosophe à propos de l’Afrique du Sud, notamment. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.