Jérusalem : la France aux côtés de la Palestine après la décision de Donald Trump

Mahmoud Abbas a été reçu par Emmanuel Macron à l'Élysée ce vendredi 22 décembre pour aborder la question de Jérusalem. Le président palestinien peut être soulagé : hier, l'ONU a condamné les États-Unis suit à la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël.

France 3

Mahmoud Abbas a été reçu avec chaleur ce vendredi 22 décembre au matin par Emmanuel Macron, avant une réunion de travail à l'Élysée. Le président de l'Autorité palestinienne est venu à Paris pour redire qu'il ne considère plus les États-Unis comme un médiateur dans le conflit israélo-palestinien. Les États-Unis sont marginalisés selon Emmanuel Macron, qui apporte son soutien aux Palestiniens.

La décision de Trump désavouée par 128 pays

Hier, aux Nations unies à New York (États-Unis), la France a voté en faveur de la résolution condamnant la décision américaine de transférer son ambassade à Jérusalem. Cette résolution adoptée par 128 pays représente un camouflet pour les États-Unis. Sur le terrain, au Proche-Orient, cette décision du président Trump continue de provoquer la colère des Palestiniens, comme ce matin à Bethléem, en Cisjordanie occupée.

Le JT
Les autres sujets du JT
A l\'annonce de la mort de Shimon Peres, le mercredi 28 septembre, le président palestinien Mahmoud Abbas a salué \"un partenaire courageux pour la paix\", et décrit l\'ancien leader israélien, comme ayant \"mené des efforts soutenus et ininterrompus pour parvenir à la paix depuis Oslo et jusqu\'à son dernier souffle\".
A l'annonce de la mort de Shimon Peres, le mercredi 28 septembre, le président palestinien Mahmoud Abbas a salué "un partenaire courageux pour la paix", et décrit l'ancien leader israélien, comme ayant "mené des efforts soutenus et ininterrompus pour parvenir à la paix depuis Oslo et jusqu'à son dernier souffle". (? POOL NEW / REUTERS / X80003)