Cet article date de plus de treize ans.

Procès de 28 manifestants

28 Iraniens détenus pour avoir contesté la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad sont jugés à Téhéran
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le procès de 28 opposants à Téhéran, le 16 août 2009 (© F3)
28 Iraniens détenus pour avoir contesté la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad sont jugés à Téhéran28 Iraniens détenus pour avoir contesté la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad sont jugés à Téhéran

Le procès de 27 hommes et une femme, selon l'agence Fars, pour "participation à des manifestations illégales", "dégradation de biens publics" et violence contre la police, s'est ouvert dimanche à Téhéran.

110 personnes ayant pris part à la contestation des deux derniers mois ont déjà comparu depuis le 1er août, lors de deux procès collectifs.

Aucune personnalité politique ne figure parmi les dernières personnes jugées, alors qu'on comptait, parmi les précédentes, des réformateurs, des journalistes, la Française Clotilde Reiss et deux employés locaux des ambassades de France et du Royaume-Uni.

Aucun verdict n'a été rendu dans ces procès, critiqués par l'opposition, qui accuse le président Ahmadinejad d'avoir été réélu, le 12 juin, grâce à une fraude massive.

Au moins 4000 personnes ont été arrêtées lors des manifestations qui ont suivi l'élection. 300 sont toujours en prison, selon des sources officielles, qui ont fait état de 30 morts dans les manifestations. L'opposition affirme que 69 personnes ont été tuées.

Voir aussi

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.