Otan : le secrétaire général Jens Stoltenberg reconduit à la tête de l'Alliance atlantique jusqu'en octobre 2024

Nommé le 1er octobre 2014 pour un premier mandat de quatre ans, le Norvégien a effectué deux mandats complets et avait déjà été prolongé d'un an en 2022, à la suite de l'invasion russe de l'Ukraine.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le secrétaire général de l'Otan, Jens Soltenberg, le 28 juin 2023 avant une réunion à l'Elysée, à Paris, pour préparer le sommet de Vilnius. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

Un an de plus à la tête de l'Alliance atlantique. Le Norvégien Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'Otan depuis 2014, a annoncé, mardi 4 juillet, avoir été reconduit à son poste pour une année. "Je suis honoré de la décision des alliés de l'Otan d'étendre mon mandat de secrétaire général jusqu'au 1er octobre 2024", a-t-il déclaré sur Twitter. "Les liens transatlantiques entre l'Europe et l'Amérique du Nord ont garanti notre liberté et notre sécurité depuis près de 75 ans, et, dans un monde plus dangereux, notre Alliance est plus importante que jamais."

Cette prolongation était attendue depuis plusieurs semaines, en l'absence de consensus sur le nom d'un possible successeur. Elle a été entérinée lors d'une réunion des ambassadeurs des 31 pays membres au siège de l'organisation, à Bruxelles.

Nommé le 1er octobre 2014 pour un mandat de quatre ans, l'ancien Premier ministre norvégien, 64 ans, a effectué deux mandats complets et avait déjà été prolongé d'un an en 2022, à la suite de l'invasion russe de l'Ukraine.

Le sommet de Vilnius particulièrement attendu

La question de l'adhésion de l'Ukraine à l'Otan sera au cœur du sommet de l'Alliance atlantique à Vilnius (Lituanie), les 11 et 12 juillet. Une adhésion est exclue tant que l'offensive russe se poursuit, mais Kiev veut des assurances pour la suite.

"Nous avons besoin d'un signal très clair et intelligible lors du sommet de Vilnius, selon lequel l'Ukraine peut devenir un membre à part entière de l'Otan après la guerre", a récemment martelé le président ukrainien, Volodymyr Zelensky.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.