Les pays nordiques prennent la transparence des élus très au sérieux

En Suède, au Danemark, en Finlande ou encore en Norvège, le moindre écart des politiques est sanctionné. Le reportage de France 2.

France 2

Dans les pays scandinaves, on ne badine pas avec la transparence. En Suède, par exemple, la constitution autorise chaque citoyen à consulter les notes de frais et les revenus des élus.

En novembre 1995, Mona Sahlin, alors numéro 2 du gouvernement s'est retrouvée au coeur d'un scandale. La presse a révélé qu'elle avait utilisé une carte professionnelle pour faire des courses personnelles et acheter notamment des chocolats. Bien qu'elle ait tout remboursé, la pression de l'opinion publique l'a poussée à démissionner, raconte le journaliste de France 2.

Peu de corruption

Et il en va de même au Danemark, en Finlande ou encore en Norvège. Les politiques n'ont pas le droit à l'erreur. Le chef de la diplomatie norvégienne, qui avait par exemple reçu des tapis en cadeau, lors d'une visite en Afghanistan il y a 5 ans, a été contraint de les rendre à son ministère.

Les pays scandinaves sont les moins corrompus au monde. Tous occupent les premières places du classement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Danemark est l\'un des trois pays européens où les habitants sont le plus satisfait de leur vie.
Le Danemark est l'un des trois pays européens où les habitants sont le plus satisfait de leur vie. (JONATHAN NACKSTRAND / AFP)