Cet article date de plus de neuf ans.

Arabie Saoudite : de l’argent public pour limiter les divorces

Les Saoudiennes restent célibataires de plus en plus longtemps et les divorces augmentent. Face à ce constat, en Arabie Saoudite, le Forum de la famille propose une aide financière pour cimenter le couple.
Article rédigé par Eléonore Abou Ez
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
De jeunes Saoudiens à Riyad  (Reuters / Stringer)

Le mariage dure à peine un an en Arabie Saoudite. Les divorces explosent et cette nouvelle tendance inquiète particulièrement les associations dédiées à la famille.
Une quarantaine d’institutions se sont retrouvées le 6 avril 2015 à Dammam, lors de l’un des plus importants congrès universitaires sur la question, selon Saudi Gazette.

Et pour l’organisateur de cette journée, le Dr Mohammed Abdel Kader, la crise du couple est due en large partie à des problèmes d’argent. «Les femmes sont habituées à un train de vie particulier et les hommes ne peuvent pas suivre», explique le président de la société de bienfaisance Wiam. Il propose pour cela une aide aux jeunes couples. Une idée qui s’inscrit dans la logique des primes et subventions publiques si chère au pays.
 
L’argent roi
Ainsi, dès son accession au trône, le Roi Salman a décidé d’injecter plus de 28 milliards de dollars d’aides pour soutenir étudiants, fonctionnaires et militaires. En 2011, son prédécesseur le roi Abdallah avait fait plus en débloquant 130 milliards de dollars, comme le souligne Radio France Internationale.  

Une Saoudienne devant une vitrine dans un centre commercial de Riyad  (AFP/ Fayez Nureldine )

Le célibat fait débat
Alors que les divorces augmentent chez les jeunes couples, les Saoudiennes sont de plus en plus nombreuses à rester célibataires. Elles seraient plus de 1,5 million dans le pays. Les jeunes filles préfèrent, pour la plupart, poursuivre leurs études plutôt que de se marier.

Mais pour le Forum de la famille, le phénomène du célibat féminin est lui aussi justifié en partie par des problèmes d’argent. Les jeunes filles auraient du mal à trouver un mari en raison de leurs exigences et des prix qui montent. 

Et si le mariage, le divorce ou le célibat n’étaient qu’une affaire de dollars? Dans la riche monarchie pétrolière du Golfe, un homme et une femme se marient sans s’être jamais rencontrés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.