Le Parti socialiste brésilien contre Rousseff à la présidentielle

Le Parti socialiste brésilien (PSB) de l’écologiste Marina Silva a apporté son soutien au candidat de centre droit Aecio Neves. Il affrontera la présidente sortante Dilma Rousseff, lors du second tour de l’élection le 26 octobre.

(Après avoir soutenu Marina Silva contre Dilma Rousseff, ici en débat le 2 octobre, le PSB soutient le centriste Aecio Noves © MaxPPP)

Le second tour de la présidentielle au Brésil s’annonçait serré, une nouvelle donne vient de renforcer l’incertitude du scrutin prévu le 26 octobre. Le Parti socialiste brésilien (PSB) a choisi mercredi soir d’apporter son soutien au challenger de la présidente sortante, Dilma Rousseff du Parti des Travailleurs (PT). Après avoir adoubé la candidate écologiste, Marina Silva, au premier tour, le PSB a opté pour le candidat de centre droit, Aecio Neves du Parti social-démocrate du Brésil (PSDB) au second tour.

Le choix de la candidate éliminée attendu

Marina Silva devrait annoncer sa position ce jeudi après une réunion avec son parti écologiste. Mercredi, le consensus en faveur d'Aecio Neves n'était pas encore acquis. La militante soutenue lors de sa campagne par le Parti socialiste brésilien avait été désignée candidate après la mort de son leader Eduardo Campos, dans un accident d’avion, le 13 aout. Marina Silva, éliminée de la course à la présidentielle à l’issue du premier tour le 5 octobre, est arrivée en troisième position, en obtenant 21,3% des voix. La présidente sortante a remporté la première manche de la présidentielle avec 41,59% de suffrages, soit huit points de plus que son adversaire Aecio Neves.