Cet article date de plus de neuf ans.

Le drame minier de Soma fait 301 morts

VIDÉO | En Turquie, le bilan de la catastrophe minière de Soma s'aggrave. Quinze corps ont été remontés à la surface dans la nuit de vendredi à samedi et deux dans la journée de samedi, clôturant les opérations de secours et portant à 301 le nombre de victimes du drame.
Article rédigé par Cécile Mimaut
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Les corps de 15 nouvelles victimes ont été remontés de la mine de Soma dans la nuit © Osman Orsal/Reuters)

L'accident dans la mine de charbon de Soma, en Turquie, a fait 301 morts. Le bilan est définitif et les secours ont cessé leurs opérations de sauvetage après avoir remonté les deux derniers corps samedi après-midi.

Le drame a provoqué un mouvement de colère contre la compagnie minière mais aussi contre le gouvernement islamo-conservateur de Recep Tayyip Erdogan. Vendredi, des milliers  d'habitants de Soma sont descendus dans la rue pour réclamer des comptes.  Une manifestation violemment dispersée par les forces de l'ordre.

Samedi matin, les abords de la mine ont été bouclés. Deux barrages de l’armée ont été installés sur la route, les voitures passent désormais au compte-gouttes et les journalistes sont tenus à distance.  

La compagnie qui exploite la mine affirme n'avoir commis aucune négligence, mais a été forcée cependant de reconnaître l'absence de chambres de sécurité qui auraient pu protéger les mineurs des émanations de monoxyde de carbone. Samedi, le quotidien Milliyet affirmait par ailleurs qu'un rapport préliminaire sur les causes du drame révèlait un manque de détecteurs de monoxyde de carbone à l'intérieur de la mine.

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.