Cet article date de plus de dix ans.

L'Otan, cible d'une cyber-attaque venue d'Ukraine

L'Otan (Organisation du traité de l'Atlantique nord) a été la cible dans la nuit de samedi à dimanche d'une attaque informatique d'importance revendiquée par des pirates ukrainiens. Certains sites de l'Otan étaient encore indisponibles ce dimanche matin.
Article rédigé par Valérie Xandry
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Maxppp)

"Nous n'admettrons pas sur le territoire de notre patrie la présence de l'Otan. " Un groupe ukrainien se faisant appelé CyberBerkout a revendiqué dans la nuit de samedi à dimanche une attaque informatique contre l'Otan.

Cette cyber-attaque ajoute aux tensions diplomatiques qui entourent le référendum en Crimée sur le rattachement de cette région à la Russie. Le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen avait déclaré vendredi à ce sujet que la consultation était "une violation directe de la Constitution ukrainienne et de la loi internationale. "

"Pas d'impact opérationnel", mais des sites temporairement inaccessibles

Le nom du groupe de pirates fait d'ailleurs référence à celui de l'ancienne police anti-émeute ukrainienne. Celle-là même accusée d'avoir tiré sur des manifestants à Kiev lors des rassemblements qui ont consuit à la destitution de Viktor Ianoukovitch le 22 février.

Le principal site d'information de l'Otan, www.otan.int, restait ce dimanche matin inaccessible. Le porte-parole de l'Alliance atlantique Oana Lungescu indiquait via son compte Twitter que les équipes techniques travaillaient au rétablissement de la situation..

La porte-parole de l'organisation précise cependant que ces attaques n'avaient eu
"aucun impact opérationnel".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.