Israël : la France annonce des sanctions contre 28 colons "extrémistes"

Ces 28 individus sont "visés par une interdiction administrative du territoire français", précise le Quai d'Orsay.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des colonies israéliennes en Cisjordanie, le 8 juillet 2020. (PHILIPPE ROY / PHILIPPE ROY / AFP)

La France hausse le ton face aux colons. Le ministère français des Affaires étrangères a annoncé, mardi 13 février, avoir adopté des "sanctions" à l'encontre de 28 colons israéliens "extrémistes" coupables de "violences contre des civils palestiniens en Cisjordanie". Ces 28 individus sont "visés par une interdiction administrative du territoire français", ajoute le Quai d'Orsay, qui a dit "travailler" à "l'adoption de sanctions au niveau européen" à l'encontre des colons violents.

"La France réaffirme sa condamnation ferme de ces violences inadmissibles. Comme nous l'avons affirmé à de nombreuses reprises, il est de la responsabilité des autorités israéliennes d'y mettre fin et de poursuivre leurs auteurs", écrit le ministère dans le communiqué.

"La colonisation est illégale en droit international et doit cesser. Sa poursuite est incompatible avec la création d'un État palestinien viable, qui est la seule solution pour qu'Israéliens et Palestiniens puissent vivre, côte à côte, en paix et en sécurité", estime encore le Quai d'Orsay.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.