Iran : le meurtre de Mona fait souffler un vent de révolte

Publié Mis à jour
Iran : le meurtre de Mona fait souffler un vent de révolte
Article rédigé par
S. Perez, B. Bervas - France 2
France Télévisions

Alors qu'elle tentait de fuir son mari violent, une jeune iranienne de 17 ans a été assassinée de sang-froid par ce dernier. L'affaire secoue le pays et pourrait bousculer l'ordre établi en matière de peines d'emprisonnement.

Elle s’appelait Mona, elle avait 17 ans et voulait fuir son époux violent auquel elle avait été mariée de force. Pour lui c’était un affront. Il l’a décapitée. La vidéo de cet homme souriant juste après son crime commis en pleine rue, brandissant la tête de sa victime comme un trophée, ulcère l’opinion publique iranienne. Selon les médias locaux, Mona avait un fils de 3 ans.

450 victimes par an

Mona avait fui son Iran rural du sud-ouest pour la Turquie, où elle avait noué des contacts avec un homme qui promettait de la sauver. Mais son père et son frère l’ont retrouvée et convaincue de rentrer auprès de son mari, pour l’honneur de la famille. Le mari de Mona n'encourt qu'une peine légère. Mais les Iraniens ne veulent plus oublier ces visages qui hantent les unes des journaux. 450 femmes seraient tuées chaque année pour l’honneur dans le pays.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.