L'Inde lance une fusée non habitée vers la Lune

La fusée Chandrayaan-3 a décollé avec succès de Sriharikota, sur la côte sud-est du pays. La mission de 14 jours a pour objectif d'explorer la surface de la Lune avec un robot mobile.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La fusée Chandrayaan-3 a décollé de Sriharikota (Inde), le 14 juillet 2023. (R.SATISH BABU / AFP)

L'Inde a lancé vendredi 14 juillet une fusée non habitée vers la Lune, où elle tentera pour la seconde fois de rejoindre le club très fermé des pays ayant réussi un alunissage contrôlé, selon la diffusion d'images en direct. La fusée Chandrayaan-3 a décollé de Sriharikota, sur la côte sud-est du pays, sous les applaudissements de milliers de passionnés.

Si la mission est couronnée de succès, le pays le plus peuplé du monde, avec plus de 1,4 milliard d'habitants, rejoindra le club ayant réussi un alunissage contrôlé, qui ne compte actuellement que la Russie, les Etats-Unis et la Chine. Cette mission d'une durée de 14 jours coûte 74,6 millions de dollars (66,5 millions d'euros), selon les médias. L'objectif est de faire atterrir avec succès un rover, un robot mobile, pour explorer la surface de la Lune.

Une mission qui porte "les rêves" de l'Inde, selon Modi

La dernière tentative du programme indien, en plein essor, intervient quatre ans après un échec, lorsque l'équipe au sol avait perdu le contact peu avant l'arrivée sur la Lune. Le Premier ministre indien, Narendra Modi, actuellement en France, a expliqué sur Twitter que la mission spatiale portait les "espoirs et les rêves" de l'Inde.

La précédente tentative d'alunissage en 2019, qui coïncidait avec le 50e anniversaire de la première sortie sur la Lune des Américains Neil Armstrong et Buzz Aldrin, avait coûté 140 millions de dollars (124 millions d'euros).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.