Inde : un feu d'artifice mal contrôlé fait plus de 100 morts

Dans le sud du pays, un rassemblement était organisé devant un temple pour fêter le Nouvel An hindou.

France 3

Le spectacle a viré au drame. Pour fêter le Nouvel An hindou, un feu d'artifice était organisé dans la nuit du 9 au 10 avril dans la province de Kerala (Inde). Mais à 3h, un pétard est retombé sur l'entrepôt où étaient stockées les autres fusées. Les explosions en chaîne vont mettre le feu au temple où étaient réunis des centaines de fidèles. Les sauveteurs vont relever 97 morts et quelque 300 blessés.

Un spectacle interdit

Au petit matin, le temple est en ruines. On cherche des rescapés dans les décombres. La plupart des survivants sont grièvement brûlés. Le ministre de l'Intérieur de l'État de Kerala Sud a annoncé que "les familles des défunts vont recevoir une aide, et les blessés vont être soignés gratuitement". Les autorités avaient pourtant interdit ce feu d'artifice, faute de sécurité suffisante.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sur les lieux de l\'incendie du temple Puttingal Devi, le 10 avril 2016, à Kerala, en Inde.
Sur les lieux de l'incendie du temple Puttingal Devi, le 10 avril 2016, à Kerala, en Inde. (STR / AFP)