Cet article date de plus de huit ans.

Fusillade à Charleston : le suspect arrêté, Obama dénonce des "meurtres insensés"

La police a arrêté ce jeudi l'auteur présumé de la fusillade de Charleston et meurtrier présumé de neuf personnes, abattues mercredi dans une église de la communauté noire de Charleston, aux Etats-Unis. L'hypothèse d'un crime raciste est privilégié. Le président des Etats-Unis, Barack Obama a dénoncé des "meurtres insensés" et appelé à un meilleur encadrement des armes à feu.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 6 min
  (La police de Charleston a diffusé des photos du suspect et lancé un appel à témoin sur son compte Twitter © Charleston P.D.)

Résumé :

A Charleston (Caroline du Sud, USA), un jeune homme blanc de 21 ans a ouvert le feu dans une église de la communauté noire. Le tireur a pris la fuite. Neuf personnes sont mortes. Six femmes et trois hommes, dont le pasteur de la paroisse et sénateur de Caroline du Sud,  Clementa Pinckney. La police de Charleston a émis un appel à témoin et diffusé des clichés du suspect. Elle recherche un jeune homme blanc portant un sweat-shirt gris et un jean. Des moyens importants ont été déployés pour le retrouver, notamment des hélicoptères et des services spéciaux venus de Washington. Mais ce jeudi, après dix heures de recherches l'homme reste introuvable.  Des précisions sur le profil du suspect ont été divulguées : il  habite dans les environs de Columbia, la capitale de la Caroline du sud, située à deux heures de route au nord-ouest de Charleston. Il apparaît sur son profil Facebook vêtu d'un blouson noir sur lequel sont accrochés l'ancien drapeau de l'Afrique du sud du temps de l'apartheid.  Le suspect s'identifie aux suprématistes blancs. L'hypothèse d'un crime raciste est privilégié. L'auteur présumé de la fusillade de Charleston a été arrêté  a confirmé jeudi le chef de la police de Charleston. Dylann Roof, âgé de 21 ans, a été appréhendé à Shelby en Caroline du Nord, à 400 kilomètres du lieu de la tuerie, lors d'un contrôle routier. **Le président des Etats-Unis, Barack Obama a dénoncé des "meurtres insensés" **et appelé à un meilleur encadrement des ventes d'armes à feu.    ____

18h30  : Le président des Etats-Unis, Barack Obama, a dénonce des "meutres insensés " et appelle à agir contre les armes à feu. Il a fait part de sa "tristesse" et sa "colère" . "Le fait que cela ait eu lieu dans une église noire soulève évidemment des questions sur une page sombre de notre histoire" , a-t-il encore ajouté.

17h48 :  Le chef de la police de Charleston, Gregory Mullen, a confirmé l'arrestation du suspect appréhendé à Shelby en Caroline du Nord lors d'un contrôle routier. Un renseignement donné par un témoin a permis son interpellation. 

17h25 :  L'auteur présumé de la fusillade de Charleston a été arrêté (médias). Le jeune homme blanc de 21 ans aurait été appréhendé à Shelby dans l'état voisin de Caroline du Nord dans des circonstances encore inconnues, selon la chaîne locale WLTX19 et CNN. 

16h59 : Des précisions sur l'identité du suspect ont été divulguées. Dylann Roof habite dans les environs de Columbia, la capitale de la Caroline du sud, située à deux heures de route au nord-ouest de Charleston, où a eu lieu la fusillade, selon le comté de Berkeley. Le tueur présumé a déjà eu affaire à au moins deux reprises à la police, pour trafic de drogue, entre autres. Il apparaît sur son profil Facebook vêtu d'un blouson noir sur lequel sont accrochés l'ancien drapeau de l'Afrique du sud du temps de l'apartheid, symbole du régime ségrégationniste, ainsi celui de l'ex Rhodésie (devenue Zimbabwe). Ces deux régimes sont très admirés aux Etats-Unis par les suprémacistes, qui promeuvent la suprématie des Blancs.

16h25 : Le suspect aurait été identifié. Il s'agirait de Dylann Roof, un jeune homme blanc âgé de 21 ans, selon le quotidien local Post and Courier.

13h35 : La justice fédérale américaine a ouvert une enquête pour "crime motivé par la haine". Cette désignation permet de déclencher des moyens fédéraux encore plus importants alors que le tueur court toujours.

13h14 :  Au cours d'une conférence de presse, la police a annoncé que le suspect est toujours en fuite. L'homme de 21 ans se serait mêlé aux fidèles pendant une heure avant de tuer. Il a étudié calmement la bible avec eux. Gregory Mullen, le chef de la police de Charleston, rappelle qu'il s'agit d'un homme "très dangereux"  qui "ne doit être approché par personne" .

Par ailleurs, il a confirmé que les victimes de la fusillade dans l'église de Charleston sont six femmes et trois hommes. Parmi eux, le pasteur de la paroisse, Clementa Pinckney, sénateur de l'Etat de Caroline du Sud. La veille de l'attaque, mercredi 17 juin, il a rencontré Hillary Clinton.

13h09 : La police de Charleston diffuse des photos du suspect de la fusillade. Elle les a mises en ligne et diffusées largement dans la ville, appelant les habitants à la prudence.

8h47 : Sur France Info, Laurence Nardon, chercheuse à l'IFRI et directrice du programme Etats-Unis souligne : "on revient à des violences sur la communauté noire. Ce tireur est peut-être déséquilibré, l'enquête le dira, mais la cible est claire."

"Il y a régulièrement des tueries aux Etats-Unis, mais après l'émotion rien ne change" Laurence Nardon au micro de Fabienne Sintès

7h43 : La police et le FBI poursuivent leurs recherches dans Charleston. La ville est totalement quadrillée et des hélicoptères parcourent le ciel.

7h16 : Thomas Snégaroff, spécialiste des Etats-Unis et historien : "C'est rarissime qu'il y ait des crimes racistes dans les églises. Et c'est une église noire symbolique, l'une des plus veilles de la côte Est. Elle date de 1891. On est au delà du fait divers."

"Ca rappelle à quel point la question raciale est loin d'être réglée aux USA" Thomas Snégaroff

6h58 (heure française): La police de Charleston annonce que neuf personnes ont été tué. Huit des victimes ont été retrouvées dans l'église et une neuvième a succombé à ses blessures à l'hôpital. Une dixième personne reçoit des soins.

Gregory Mullen, le chef de la police, a fait une annonce en direct à la télévision : "il ne sera jamais possible de comprendre un tel acte".

6h30 : Hillary Clinton, candidate à l'investiture démocrate pour la présidentielle de 2016 et présente mercredi à Charleston pour une rencontre avec le pasteur de cette église, réagit sur Twitter. 

Quelques instants plus tard, Jeb Bush, candidat républicain, réagit à son tour. Attendu dans la journée à Charleston, il annule sa visite. 

4h34 : La police de Charleston lance un appel à témoin sur son compte Twitter. Le suspect, un jeune homme blanc de 21 ans, porte un sweat-shirt gris, un jean et des boots. Une première personne correspondant à cette description a été interpellée par les forces de l'ordre puis relâchée rapidemment.

3h00 (heure française) : Un jeune homme blanc a ouvert le feu dans une église fréquentée par la communauté noire dans le centre-ville de Charleston, en Caroline du Sud. Il était 21h, le pasteur et les fidèles faisaient un séance de lecture de la Bible. Le tireur a pris la fuite. 

Dylann Roof

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.