Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Populisme : "Le peuple grec est l'exemple de l'Europe qui change"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
France Télévisions

La victoire de Syriza aux législatives de janvier 2015 en Grèce et la nomination de son dirigeant au poste de Premier ministre a été un coup de tonnerre dans le ciel européen. Le pays montre-t-il une autre voie pour l'Europe ? Extrait de "13h15 le dimanche" du 15 mars.

"Citoyens d'Athènes, aujourd'hui, le peuple grec vient d'écrire une page d'histoire. Vous et Syriza, notre peuple, vous êtes un exemple caractéristique de l'Europe qui change", déclare à la tribune Alexis Tsipras, au soir de sa victoire aux législatives du 25 janvier en Grèce.

Devant une foule émue par la victoire arrivée après cinq ans de politique d'austérité qui ont conduit le pays à un chômage record, le dirigeant de Syriza, qui sera nommé Premier ministre, affirme que "les perdants, ce sont la Grèce des élites, celle des oligarques, celle des dérives antidémocratiques, de la soumission et de la corruption".

"Le rêve d'une autre politique en Europe"

Une militante française du Parti communiste venue assister à la victoire de Syriza estime qu'"il y a tous les défis à relever, pour le pays comme pour l'Europe", et que "ça commence maintenant".

Pour le journaliste Éric Le Boucher de slate.fr, "la population en a assez et essaie de regarder ailleurs que dans les deux partis traditionnels". L'ancien député européen Daniel Cohn-Bendit estime pour sa part qu'il existe en Europe "une partie de la société et des forces politiques qui rêve d'une autre politique en Europe".

Une vidéo extraite de "13h15 le dimanche" du 15 mars 2015.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.