Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Dénoncée pour sa cruauté, la traque du "Toro de la Vega" continue en Espagne

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Douze personnes ont été blessées mardi à Tordesillas, dans le nord-ouest du pays, lors de la traque du "Toro de la Vega". Une tradition médiévale dénoncée par les défenseurs des animaux.

Armées de lances acérées, à cheval ou à pied, des centaines de personnes ont pourchassé, mardi 17 septembre, un puissant taureau de combat pour le tuer, près de Tordesillas, dans le nord-ouest de l'Espagne. La traque du "Toro de la Vega" est une tradition datant de 1453 au moins, vestige des jeux taurins médiévaux qui existaient en Espagne avant l'apparition de la corrida à la fin du XVIIe siècle.

Comme chaque année, les défenseurs des animaux ont fustigé ce qu'ils considèrent comme "l'un des pires emblèmes des mauvais traitements aux animaux", selon l'organisation de défense des animaux Pacma. Un groupe de quelques dizaines de défenseurs des animaux s'est rassemblé à proximité, portant une banderole avec les mots : "Plus de culture, moins de torture !".

Cette année, Vulcano, un taureau de 580 kilos, a fini par être tué par un jeune homme à pied. Dans la traque de l'animal à travers la bourgade fortifiée, douze personnes ont été blessées et neuf autres ont été soignées sur place pour des contusions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.