Cet article date de plus de cinq ans.

Suède : un modèle carcéral qui facilite l'insertion

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.
Suède : un modèle carcéral qui facilite l'insertion
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Alors que la France a annoncé la construction d'une trentaine de nouvelles prisons pour remédier à la surpopulation, la Suède en ferme chaque année.

À une trentaine de kilomètres de Stockholm, 24 jeunes sont incarcérés dans un centre pénitentiaire. Parmi eux, Timy est placé en quartier de désintoxication depuis six semaines. Ses journées, il les passe en cours ou encore devant la télé avec ses codétenus et les éducateurs. 60 professionnels s'occupent des jeunes. La population suédoise est composée d'un million de jeunes. 30 000 sont sous surveillance et 1000 sont placés en milieu carcéral.

Un coût de 850 millions d'euros par an

La réinsertion est une priorité dans le milieu carcéral suédois. La prison de Haute Sécurité de Stockholm est composée de longs couloirs impeccables où les gardiens se déplacent au son de la radio. La cellule fait environ 15 m² et contient un lit, une télévision et des poubelles de tri sélectif.Le système judiciaire suédois a un coût : 850 millions d'euros chaque année, le quatrième poste budgétaire de l'État. En Suède, le taux de récidive est de 30% en moyenne pour des détenus suédois dans les trois ans après leur sortie de prison. En France, c'est plus du double.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.