Cet article date de plus de dix ans.

Pour "Time", la personnalité de l'année est... l'opposant

Le "printemps arabe" et les mouvements de contestation partout dans le monde définissent les hommes et les femmes de 2011, estime l'hebdomadaire américain. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des membres du mouvement Occupy DC manifestent à Washington (Etats-Unis), le 7 décembre 2011. (KAREN BLEIER / AFP)

Quel est le point commun entre le créateur de Facebook, Mark Zuckerberg, le chanteur Bono et Vladimir Poutine ? Tous trois ont déjà été élus personnalités de l'année par le prestigieux hebdomadaire américain Time, qui se prête au jeu depuis 1927. En 2011, la publication a consacré mercredi 14 novembre "The protesters", soit les opposants qui, partout dans le monde, ont fait l'actualité.  

Dans cette édition, le magazine évoque bien sûr les opposants à l'origine des "printemps arabes" mais aussi les mouvements occidentaux, d'Occupy Wall Street aux "indignés" espagnols.

La couverture de l'édition du Time parue le 14 décembre.  (CAPTURE D'ECRAN)

Les jeunes surreprésentés

Time dresse le portrait de ces blogueurs et manifestants parmi lesquels "les jeunes sont surreprésentés, appartenant à la classe moyenne et éduqués". Surtout, il note que leur engagement est né en marge des partis et mouvements politiques traditionnels. Car "les opposants de 2011 partagent l'idée que les systèmes politiques et économiques de leur pays ne fonctionnent plus et sont devenus corrompus".   

"Désormais, l'interminable crise économique leur donne l'impression d'être des minables, analyse Time. Mais cette année, au lieu de mettre leurs écouteurs sur les oreilles, de s'évader via internet en s'abandonnant calmement au désespoir, ils ont utilisé internet pour se rassembler afin de réclamer plus de justice, et, dans le monde arabe, de liberté.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.