Italie : des migrants reconduits en Libye

En Italie, un navire a reconduit 108 migrants en Libye. Un scandale selon les ONG et la gauche italienne, mais aussi la preuve d'un durcissement de la politique d'accueil du pays.

Voir la vidéo
FRANCE 2

108 migrants ont été reconduits en Libye lundi 30 juillet au soir à bord d'un navire-commerçant, alors qu'ils tentaient de rejoindre la côte italienne. Le sauvetage a eu lieu en pleine mer à une centaine de kilomètres des côtes libyennes et les migrants ont été débarqués à Tripoli (Libye). "D'après le droit international maritime, le capitaine avait l'obligation de conduire ces migrants dans un port sécurisé. Or, on sait que les conditions ne sont pas réunies en Libye pour assurer la protection de ces migrants", explique Felipe Camargo, du haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés.

Un durcissement de la politique d'accueil

En 2012, l'Italie avait déjà été condamnée par la Cour Européenne des Droits de l'Homme (CEDH) parce qu'un navire militaire italien avait débarqué des migrants en Libye. À Rome, le gouvernement rejette les accusations, car c'est un navire privé qui a raccompagné les migrants. Preuve du durcissement de la politique d'accueil en Italie, la baisse du nombre d'arrivées : on compte 18 400 migrants au cours des six premiers mois de l'année 2018 , cinq fois moins que l'an dernier à la même époque.

Le JT
Les autres sujets du JT
migrants
migrants (FRANCE 2)