Moldavie : avec Maia Sandu à sa tête, le pays penchera vers l'UE

Maia Sandu aurait remporté dimanche 15 novembre le second tour de la présidentielle en Moldavie. Favorable à l’UE, elle affrontait le président sortant favorable à la Russie. Le vote de la diaspora moldave en Europe a été déterminant.

franceinfo

Maia Sandu, 48 ans, ancienne Première ministre, remporterait l’élection présidentielle en Moldavie dimanche 15 novembre face au président sortant, Igor Dodon. Déjà en tête au premier tour, la candidate de centre-droit accéderait à la tête de ce pays de 3,5 millions d’habitants, le deuxième le plus pauvre d’Europe, qui se tient en équilibre entre la Russie et l’Union européenne. Une dualité illustrée par ce second tour avec une candidate tournée vers l’Europe occidentale et son adversaire qui préfère la Russie. Maia Sandu a bénéficié du soutien massif de la diaspora moldave. 40 % des citoyens de ce pays vivent à l’étranger.

15% du PIB envolés

Elle a promis une lutte sans merci contre la corruption. Le pays est encore marqué par le scandale de 2015. Un milliard de dollars avait disparu des caisses de trois banques nationales, l’équivalent de 15% du PIB national. Si son élection se confirme, Maia Sandu pourrait convoquer des élections législatives anticipées étant donné que le Parlement ne lui est pas favorable.

Le JT
Les autres sujets du JT
Maia Sandu
Maia Sandu (FRANCEINFO)