Cet article date de plus de six ans.

Pour Bernard Kouchner, l'accueil des réfugiés est "un devoir moral" et "une obligation légale"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.
Pour Bernard Kouchner, l'accueil des réfugiés est "un devoir moral" et "une obligation légale"
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Cofondateur de Médecins sans frontières et ancien ministre, Bernard Kouchner est l'invité du Grand Soir 3 mardi 8 septembre.

Selon Bernard Kouchner, cofondateur de Médecins sans frontières (MSF), invité sur le plateau du Grand Soir 3 mardi 8 septembre, "24 000 [réfugiés accueillis] en deux ans, ça fait quand même 1 000 par mois. Avec disons 100 départements, ça fait 10 par département. Ce n'est pas beaucoup". Pour l'ancien ministre, nous avons été trop lents à réagir face à ce drame qui se produit pourtant dans "la mer de nos vacances".

Pas de discrimination entre les réfugiés

Par ailleurs, Bernard Kouchner rappelle que l'accueil de ces réfugiés est "un devoir moral", mais également "une obligation légale", depuis que la France a signé la Convention de Genève. De même, il ne doit pas y avoir de discrimination faite entre ces réfugiés. Certains maires qui se sont dit en faveur de leur accueil ne souhaitent en effet accueillir que les chrétiens.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.