Migrants : un camp évacué à Paris ce vendredi

Après l'évacuation d'un camp de migrants ce 16 septembre, plus de 2 000 personnes vont devoir être réorientées vers des structures d'accueil en Île-de-France, qui sont extrêmement provisoires.

France 2

C'est la 29ème opération de ce type depuis juin 2015. À chaque fois, les mêmes images : un cordon de sécurité, des visages fatigués, des baluchons vite emballés. Ce vendredi matin, 16 septembre, dans le 19ème arrondissement de Paris, 2 083 migrants ont été évacués d'un campement qui grossissaient de jour en jour. Des Érythréens, des Soudanais, des Afghans, beaucoup de femmes et d'enfants, qui vont être réorientés vers des centres d'hébergement temporaires.

Des accueils plus ou moins longs

Des autocars les emmènent donc vers des lieux d'accueil proposés par la région Île-de-France, comme un immeuble de Suresnes (Hauts-de-Seine) géré par une association humanitaire. 18 Soudanais s'y installent aussitôt, ils vont pouvoir passer des nuits au propre et au sec. Ils vont rester là le temps de demander l'asile, neuf mois minimum. Mais les conditions d'hébergement ne sont pas toujours favorables : un groupe hebergé dans un gymnase scolaire à Cachan ne pourra rester qu'un mois. Certains sont déjà partis, pour tenter de passer en Angleterre.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'évacuation d\'un camp de fortune abritant plus de 2.000 migrants a été menée dans le calme ce vendredi
L'évacuation d'un camp de fortune abritant plus de 2.000 migrants a été menée dans le calme ce vendredi (RADIO FRANCE / ALICE SERRANO)