Cet article date de plus de trois ans.

Migrants : Esther Benbassa, sénatrice EELV, se bat pour l'abrogation du délit de solidarité

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
benbassa
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Esther Benbassa, sénatrice EELV de Paris, est l'invitée politique du Grand Soir 3 ce dimanche 5 novembre.

Cette pétition contre les violences sexuelles est "bienvenue et salutaire", estime Esther Benbassa ce dimanche soir. "Les mesures demandées pourraient faire avancer la lutte contre ce fléau. Mais il faut qu'on continue à se battre pour l'égalité homme/femme", rappelle la sénatrice EELV de Paris.

Elle défend les "réfugiés maltraités"

Professeure des universités également, elle dénonce le sort réservé aux migrants à la frontière franco-italienne. "Les réfugiés ne sont pas bien traités. Nous n'appliquons pas la convention de Genève. Nous n'avons pas su gérer cette crise humanitaire. Ce qui m'a choqué le plus, ce sont ces mineurs qui font dans la journée plusieurs fois l'aller-retour Italie-France", explique l'élue écologiste.

Esther Benbassa va proposer au Sénat une loi visant à abroger le délit de solidarité. "On doit condamner les passeurs qui bénéficient d'un revenu. Mais ce que je demande c'est que le délit de solidarité ne s'applique pas aux personnes qui aident les réfugiés sans aucune contrepartie". "Même si le contexte n'est pas le même, ce sont des justes", conclut la sénatrice.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.