Migrants à Calais : nouvelle nuit de tensions

De nouveaux heurts ont éclaté entre les migrants et les forces de l'ordre. 250 policiers sont mobilisés pour assurer la sécurité de cette zone.

FRANCE 2

La situation reste tendue autour du camp de migrants à Calais (Pas-de-Calais). Pour la troisième nuit consécutive, des heurts ont éclaté entre migrants et forces de l'ordre. Les événements survenus dans la nuit de mardi à ce mercredi 11 novembre ont été moins violents que les précédents, mais 250 policiers restent mobilisés pour assurer la sécurité dans cette zone. Les riverains, eux, ne comprennent pas ces débordements. Nicole confie à France 3 que "ça s'est dégradé en une semaine de temps".

Aucun passage en Angleterre depuis le 25 octobre

Cet été, la population du camp a explosé, passant de 3 000 à 6 000 occupants. Après plusieurs opérations d'éloignements, les migrants ne seraient plus que 4 500 dans ce qu'on appelle la "jungle" de Calais. Cette commune est devenue le point de crispation de la question migratoire en Europe. Passer en Angleterre est de plus en plus difficile. Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur français, assure qu'aucun migrant n'a pu franchir la frontière depuis le 25 octobre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants près d\'un car de CRS à Calais, le 10 novembre 2015.
Des migrants près d'un car de CRS à Calais, le 10 novembre 2015. (DENIS CHARLET / AFP)