Immigration : 3 700 euros par mois ou expulsé de Grande-Bretagne

En Grande-Bretagne, un immigré hors Union européenne qui gagne moins de 44 000 euros par an après cinq années de résidence pourra être expulsé.

France 2

Les immigrés nés hors Union européenne qui ne gagnent pas plus de 3 700 euros par mois seront expulsés de Grande-Bretagne. Kesavan Chittathur avait réalisé son rêve. Arrivé au Royaume-Uni il y a sept ans, il est désormais spécialiste de l'audition dans un hôpital public. "Je suis originaire d'Inde, je suis venu ici au Royaume-Uni en 2009, comme étudiant, et j'ai décroché un master en science auditive à l'université de Londres", indique-t-il. Mais depuis quelques semaines, il se dit que le gouvernement lui a planté un couteau dans le dos. Tous les immigrants non européens comme lui ont un visa de travail qui expire au bout de cinq ans avant d'être renouvelé.

Risque de chaos social

Depuis le 6 avril, une nouvelle loi est entrée en vigueur. Désormais, si un travailleur étranger gagne au bout de cinq ans 3 700 euros par mois, il pourra rester. Mais s'il gagne moins, il sera expulsé. Même si des professions stratégiques comme les infirmiers sont exclus de la réforme, les syndicats britanniques pronostiquent un véritable chaos social : il y a des milliers d'étrangers qui travaillent dans les hôpitaux publics ou dans l'Éducation nationale.

Le JT
Les autres sujets du JT