Crise migratoire entre la Pologne et la Biélorussie : un élu de la région pointe l'inaction des Européens

Après plusieurs semaines de crise à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie, l'Union européenne espère endiguer l'afflux de migrants à sa frontière orientale. Des négociations sont en cours.

Article rédigé par
Marie-Pierre Vérot, Alexandre Abergel - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un groupe de migrants à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie le 12 novembre 2021 (LEONID SHCHEGLOV / BELTA)

L'Union européenne s'est félicitée de "progrès" vendredi dans ses efforts visant à endiguer l'afflux de migrants à sa frontière avec le Belarus, évoquant notamment des restrictions de vol et des propositions de rapatriement. 

Mais sur place, certains élus s’impatientent. Konrad Sikora est de ceux-là : dans sa mairie de Michalowo, à quelques kilomètres de la Biélorussie, il parle avec inquiétude des soldats partout et de la vie de sa petite communauté de 3 000 âmes, bouleversée par la crise des migrants. Il organise l’aide humanitaire, mais redoute une escalade. Et s’il pointe la Biélorussie et sa guerre hybride contre la Pologne, c’est à la communauté internationale qu’il en veut de laisser pourrir la situation : "J'aurais voulu que l’Union européenne s’implique davantage. Cette crise dure depuis l’été et l’Union européenne ne fait que commencer à parler, elle a quelques mois de retard."

"Être assis et parler, ce n'est pas agir !"

Konrad Sikora, maire de Michalowo

à franceinfo

Première avancée : la Turquie interdira aux ressortissants irakiens, syriens et yéménites d’embarquer pour Minsk. L’Europe se félicite d’un progrès. Mais vu de Michalowo, il est tout petit. Plusieurs milliers de migrants sont là, à quelques kilomètres, dans le froid. Secouant la tête comme pour sortir d’un cauchemar, Konrad Sikora soupire : "Je voudrais juste retrouver une vie normale."

Le reportage de Marie-Pierre Vérot et Alexandre Abergel en Pologne
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise des migrants à la frontière Pologne-Biélorussie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.