Cet article date de plus de neuf ans.

Ukraine : assaut des pro-russes contre le siège de la police d'Odessa

Les policiers, barricadés à l'intérieur de l'immeuble, ont commencé à relâcher un par un les suspects arrêtés après les violences de vendredi.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Des militants pro-russes s'attaquent au siège de la police à Odessa (Ukraine), le 4 mai 2014. (DMITRY SEREBRYAKOV / AFP)

La situation reste très agitée à Odessa, dans le sud de l'Ukraine, après le violences ayant fait une quarantaine de morts vendredi. Dimanche 4 mai, plus de 2 000 pro-Russes ont lancé un assaut contre le siège de la police dans cette ville, a constaté un journaliste de l'AFP.

Les assaillants, armés de gourdins, ont défoncé un premier portail avec deux camions en réclamant la libération de leurs camarades arrêtés vendredi après les heurts entre des pro-russes et partisans de l'Ukraine unie. Ces violences avaient entraîné un incendie criminel dans lequel ont péri une quarantaine de personnes, principalement des pro-russes.

Sous la pression, la police libère des manifestants

Les policiers, barricadés à l'intérieur de l'immeuble ont commencé à relâcher un par un les suspects arrêtés vendredi, qui ont été salués par la foule comme des héros. "Bien joué !", ont crié les manifestants.

Avant l'attaque, entre 2 000 et 3 000 personnes s'étaient rassemblées devant le siège de la police sous la pluie en criant "fascistes !". De nombreux policiers devant l'immeuble ont été frappés par des femmes à coups de parapluie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.